Comment Fabriquer un Anémomètre ?

Venez découvrir notre guide d’achat et comparatif, réalisé pour vous, des meilleurs anémomètres.

Un anémomètre est un dispositif semblable à un petit moulin. La vitesse de rotation de ce dernier permet de relever la pression du vent.

Dans un premier temps, nous expliquerons en détail son principe de fonctionnement. Ensuite, nous montrerons comment construire cet accessoire avec des matériaux de base.

Comment Fabriquer un Anémomètre

Comment Fonctionne un Anémomètre ?

Il s’agit d’un appareil qui permet de mesurer la pression ou la vitesse du vent. Il est équipé d’un capteur mécanique avec des hélices. Selon la pression du vent, ces dernières tournent à une vitesse proportionnelle à celle du vent.

Cette vitesse de rotation est ensuite convertie grâce à un système mécanique ou magnétique. Une fois terminée, la vitesse du vent est affichée sur un afficheur électronique.

Pour certains modèles d’anémomètre, la vitesse est visualisée via l’aiguille d’un cadran. Nous allons maintenant aborder la réalisation de ce dispositif.

Construire un Anémomètre en 12 étapes

Bien qu’il s’agisse d’un appareil électronique, vous pouvez réaliser un anémomètre assez simple en utilisant des matériaux du quotidien.

Dans un premier temps, assurez-vous de vous procurer les accessoires suivant : 5 gobelets en plastique, une perforatrice 1 trou, un crayon, une punaise, une paire de ciseaux, deux pailles en plastique et du ruban adhésif.

à Voir aussi : Où Acheter un Anémomètre ?

Étape 1 : Réaliser des Trous dans les Gobelets

  • Pour commencer, prenez quatre gobelets et utilisez la perforatrice pour percer chacun d’eux à 2 cm du bord. Ensuite, faites de même pour le cinquième. Ce dernier sera désormais considéré comme le gobelet central. À l’opposé du trou réalisé sur ce dernier, percez un autre trou à la même distance du bord.
  • Insérez le crayon entre les deux trous du gobelet central. Perpendiculairement à ce crayon, effectuer à nouveau deux trous au fond du verre. Notamment de manière à ce qu’ils se fassent face, l’un situé à 1 cm de l’autre. À la fin, vous devrez obtenir une croix avec ces 4 trous.
  • À l’intérieur du gobelet central, faites un trou au milieu des deux autres avec la punaise. À présent, servez-vous du ciseau pour agrandir le trou réalisé précédemment, notamment de façon à ce que le crayon puisse passer librement à travers.

Étape 2 : Assemblage des Composants

  • Prenez l’un des quatre verres percés, et insérez une paille dans le trou. Assurez-vous que la paille dépasse l’intérieur du gobelet d’un centimètre. Maintenant, pliez le bout de la paille situé à l’intérieur du récipient, contre la paroi de celle-ci. Ensuite, collez le bout plié avec du ruban adhésif. Prenez la seconde paille et reprenez le même procédé avec une autre tasse percée d’un trou. A final, vous devrez avoir deux verres fixés à une paille depuis l’intérieur avec ruban adhésif.
  • À présent, prenez l’une des pailles déjà fixées à une tasse et faites passer l’autre extrémité de la paille dans l’un des trous du gobelet central (notamment l’un des trous situés à 2 cm du bord). Ensuite, faites ressortir le bout libre de la paille par le trou opposé.
  • Prenez maintenant l’un des deux autres verres percés d’un trou (les gobelets auxquels vous n’avez pas encore collé du ruban). Faites passer la paille dans l’orifice dudit gobelet. Assurez-vous que la paille dépasse l’intérieur de ce dernier d’un centimètre.
  • À présent, pliez le bout de paille contre la paroi inférieur de la tasse. Ensuite, collez l’extrémité pliée contre la paroi du gobelet avec du ruban adhésif. Répétez la même opération pas à pas avec le second verre ayant une paille fixée, le gobelet central et la dernière tasse percée d’un trou.
  • Prenez le bout restant d’une des pailles fixées et faites la passer dans un trou libre du gobelet principal. Ensuite, ressortez la paille par l’orifice opposé et insérez-la sous la dernière tasse. Faites en sorte que la paille dépasse cette dernière d’un centimètre.
  • Repliez l’extrémité de la paille et collez-la contre la paroi intérieure du gobelet avec ruban adhésif. Après cela, vous devrez obtenir deux résultats : d’une part, des verres fixés à chaque extrémité des pailles et orientés dans des sens opposés et d’un autre côté, des tasses orientées dans la même direction autour du gobelet principal.

Étape 3 : Finaliser le montage

  • Maintenant, insérez le crayon (le côté gomme) par le trou situé au fond du gobelet central. Faites ensuite arriver le crayon par l’intérieur de ce dernier de façon à ce qu’il entre en contact avec le point d’intersection entre les deux pailles.
  • Servez-vous de la punaise pour fixer la partie gomme du crayon aux pailles. Cependant, veillez à ce que la fixation ne soit pas trop solide. En effet, la punaise doit juste maintenir ensemble les pailles et la partie gomme du crayon. Ainsi, lorsqu’il y aura du vent, vous aurez votre anémomètre (l’ensemble gobelets et pailles) qui tournera au bout du crayon.

Pour mesurer la vitesse du vent, l’anémomètre reste le dispositif idéal. Celui construit ci-dessus avec des matériaux de base peut être réalisé avec vos enfants. Cela constituera pour ces derniers une expérience scientifique très instructive.

à Voir aussi : Test et Avis Anémomètre Tacklife

anemometre